Pharmacien correspondant

A la uneActualités

Le pharmacien correspondant est un nouveau dispositif de l’Assurance Maladie. Il permet, pour une durée maximum de douze mois, au pharmacien désigné “pharmacien correspondant” de renouveler et/ou adapter la posologie des traitements.

La condition étant que le médecin et le pharmacien soient tous les deux membres d’une même structure d’exercice coordonné, comme la CPTS.

Lorsque le médecin prescrit, il doit préciser sur l’ordonnance qu’il autorise le renouvellement et/ou l’ajustement de la posologie par le pharmacien correspondant et s’il concerne tout ou partie des traitements. Il doit également préciser quel est le pharmacien correspondant autorisé, puisqu’un médecin peut travailler avec plusieurs pharmaciens correspondants, sachant qu’en désignant le titulaire, un autre pharmacien de l’officine peut également assurer ce rôle.

Pour le patient, il doit déclarer, auprès de sa caisse de rattachement, son pharmacien correspondant via un cerfa. Une copie de ce dernier doit être conservé par le pharmacien déclaré.

Côté pharmacien, celui-ci devra suivre les modalités de facturation et de rémunérations prévues ici.

Pour plus de précisions, vous pouvez consulter le décret ici.

Bonne année 2023 !
Retour en images sur la semaine de la dénutrition

à lire aussi...

Menu